jeudi 4 août 2011

Histoire de la consécration d'un autel

Les paroissiens ont adressé une demande pour la consécration de leur nouvel autel. D'abord à Monseigneur Cockerols, évêque auxiliaire, puis à Monseigneur Léonard.
Vous trouverez ci-dessous les lettres et leurs réponses.......

(cliquer sur les images pour agrandir)










Réponse par mail du 28 juillet 2011


Chers amis,


Vous m'avez invité par une lettre du 10 juillet à consacrer un nouvel autel dans l'église des Minimes. Avant de répondre à votre requête, je dois d'abord vous demander si vous vous êtes concertés à ce sujet avec l'abbé Hygonnet, car ma réaction spontanée est la suivante : ne craignez-vous pas qu'un autel consacré, donc inamovible, soit un obstacle (y compris au sens matériel du terme) pour les célébrations selon l'usage extraordinaire du rite romain, lesquelles se font nécessairement au maître-autel ? Je crains, pour ma part, qu'un autel non déplaçable obstrue le champ de vision. Mais peut-être avez-vous déjà discuté de cet important aspect des choses avec l'abbé Hygonnet. Je ne voudrais pas, en effet, que ce prêtre méritant ressente la consécration de cet autel comme une manœuvre de ma part pour le déloger de l'église des Minimes, où il exerce un apostolat que j'apprécie. Ce que je ne voudrais en aucune manière.


Merci de votre bienveillante attention !


Bien à vous,


Mgr Léonard.

2 commentaires:

Nuno a dit…

J'étais très déçu de voir qu'il y a maintenant un autel isolé fixe dans l'église, gâchant un des rares sanctuaires qui jusqu'à maintenant a échappé la dévastation peu judicieuse des années 70s. A mon avis une telle addition est tout à fait contre l'esprit liturgique voulu par notre Saint-Père et doit être un dérangement énorme pour la communauté qui suit la messe traditionnelle. Je vous conseille vivement de dialoguer avec eux pour trouver une meilleure solution.

Belgo belge a dit…

Si nous comprenons bien, aucun membre de la hiérarchie épiscopale ne veut consacrer cet autel! Qu'il soit donc consacrer par notre curé !