vendredi 28 janvier 2011

PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE

Ce dimanche, 30 janvier, nous fêtons la Présentation de Jésus au Temple.
Concrètement, après la cantate présentée par la Chapelle des Minimes, nous débuterons la célébration par une procession à 11 heures 15
Nous vous y attendons nombreux avec le cierge, porteur de lumière

lectures du dimanche 30 janvier à 11 heures 30

PRESENTATION DU SEIGNEUR AU TEMPLE (A)


Du livre de Malachie 3, 1-4

Voici que j'enverrai mon messager; Il ouvrira un chemin devant moi. Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez; Et le messager de l'alliance que vous désirez, voici qu'il vient, dit l'Éternel des armées. Qui pourra soutenir le jour de sa venue? Quel est celui qui tiendra debout quand il paraîtra? Car il est comme le feu du fondeur, comme la potasse des blanchisseurs. Il siégera, tel celui qui fond et purifie l'argent; Il purifiera les fils de Lévi, il les épurera comme (on épure) l'or et l'argent, et ils seront pour l'Éternel ceux qui amènent l'offrande avec justice. Alors l'offrande de Juda et de Jérusalem sera agréable à l'Éternel, comme aux jours d'autrefois, comme aux années précédentes.


De la lettre aux Hébreux 2, 14-18

Puisque les hommes ont tous une nature de chair et de sang, Jésus a voulu partager cette condition humaine: ainsi par sa mort, il a pu réduire à l'impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le diable, et il a rendu libres ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d'esclaves. Car ceux qu'il vient aider, ce ne sont pas les anges, ce sont les fils d'Abraham. Il lui fallait donc devenir en tout semblable à ses frères, pour être, dans leurs relations avec Dieu, un grand prêtre compatissant et fidèle, capable d'enlever les péchés du peuple. Ayant souffert jusqu'au bout l'épreuve de sa passion, il peut porter secours à ceux qui subissent l'épreuve.


EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT LUC 2, 22-40


Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi: Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur Ils venaient aussi présenter en offrande un couple de tourterelles ou deux petites colombes, sacrifice prescrit par la loi du Seigneur Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. C'était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d'Israël, et l'Esprit Saint était sur lui. L'Esprit lui avait révélé qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie du Seigneur. Poussé par l'Esprit, Siméon vint au temple. Les parents y entraient avec l'enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient. Siméon prit l'enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant: «Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s'en aller dans la paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples: lumière pour éclairer les nations païennes et gloire d'Israël ton peuple.» Le père et la mère de l'enfant s'étonnaient de ce qu'on disait de lui. Siméon les bénit, puis il dit à Marie, sa mère: «Vois, ton fils, qui est là, provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division, et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d'un grand nombre.» Il y avait là une femme qui était prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser. Demeurée veuve après sept ans de mariage, elle avait atteint l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s'éloignait pas du temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. S'approchant d'eux à ce moment, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu'ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. L'enfant grandissait et se fortifiait, il progressait en sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

L U P O U R V O U S

* Succès de la "marche pour la vie" à Paris (catho.be 25.1.2011)
* "
Lumière du monde" de Benoît XVI: déjà 1 000 000 d'exemplaires vendus (catho.be 25.1.2011)
* Terre sainte: deux journées internationales
pour la paix (catho.be 26.1.2011)
*
Open forum à Davos (catho.be 16.1.2011)
* Commission abus: audition du
Supérieur des Frères de la Charité, de Ringlet, Van Cauwenberghe et Van den Noortgaete (catho.be 25 et 27.1.2011)
* Premiers pas de l'Ordinariat
ex-anglican (catho.be 27.1.2011)
* 2011: année européenne du volontariat (catho.be 28.1.2011)
* Le Conseil de l'Europe s'inquiète de la fuite des chrétiens du Proche Orient (catho.be 28.1.2011)

vendredi 21 janvier 2011

SHAME - à nous de nous faire entendre

Voici que l'occasion est donnée à "la majorité silencieuse" d'exiger son droit: un gouvernement pour la Belgique.
Rendez-vous dimanche après-midi à 13 heures au Boulevard Albert II et départ à 14 heures.
Plus de détails en cliquant sur le titre de l'article

lectures du dimanche 23 janvier à 11 heures 30


3ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE (A)


Du livre d'Isaïe 8, 23-9, 3

Dans les temps anciens, le Seigneur a couvert de honte les pays de Zabulon et le pays de Nephtali; mais ensuite, il a couvert de gloire la route qui longe la mer, la Transjordanie et la Galilée, carrefour des païens. Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière; sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre une lumière a resplendi. Tu as prodigué l'allégresse, tu as fait grandir la joie: ils se réjouissent devant toi comme on se réjouit en faisant la moisson, comme on exulte en partageant les dépouilles des vaincus. Car le joug qui pesait sur eux, le bâton qui meurtrissait leurs épaules, le fouet du chef de corvée, tu les as brisés comme au jour de la victoire sur Madiane.


De la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens 1, 10-13 et 17

Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ à être tous vraiment d'accord; qu'il n'y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et de sentiments. J'ai entendu parler de vous, mes frères, par les gens de chez Cloé: on dit qu'il y a des disputes entre vous. Je m'explique. Chacun de vous prend parti en disant: «Moi, j'appartiens à Paul» ou bien: «J'appartiens à Apollos» ou bien: «J'appartiens à Pierre.» ou bien: «J'appartiens au Christ.» Le Christ est-il donc partagé? Est-ce donc Paul qui a été crucifié pour vous? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés? D'ailleurs, le Christ ne m'a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l'Evangile, et sans avoir recours à la sagesse du langage humain, ce qui viderait de son sens la croix du Christ.


EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MATTHIEU 4, 12-23


Quand Jésus apprit l'arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. Ainsi s'accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe: Pays de Zabulon et pays de Nephtali, pays tourné vers la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée, toi le carrefour des païens: le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort, une lumière s'est levée. A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer: «Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche.» Comme il marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac: c'étaient des pêcheurs. Jésus leur dit: «Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d'hommes.» Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent. Jésus, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.

L U P O U R V O U S

* Les conférences du mardi chez les Dominicains (catho.be 17.1.2011)
* La
communauté de paroisse installée à Namur (catho.be 18.1.2011)
* Commission abus: la
hiérarchie judiciaire s'explique (catho.be 18.1.2011)
*
Trois conférences à l'institut Sophia (catho.be 18.1.2011)
* Expo au Cinquantenaire: l'
art de vivre la mort au Moyen-Age (dimanche 23.1.2011)
* Des jeunes lancent une
radio chrétienne sur le Web! (catho.be 19.1.2011)
*
Conférences organisées par l'ARDIC, à l'UOPC (catho.be 20.1.2011)
* Tunisie: un
risque de contagion à l'Afrique sub saharienne? (catho.be 20.1.2011)
* Paris: 7ème
marche pour la vie (catho.be 20.1.2011)
* 45ème journée mondiale des communications sociales:
message du Pape (catho.be 20.1.2011)
* Europe: audition sur la persécution des chrétiens en Orient (catho.be 21.1.2011)
* Irak: duperie et exode massif (catho.be 21.1.2011)

vendredi 14 janvier 2011

Mieux vaut tard que jamais, la crèche vivante en vidéo

video

Semaine de prière pour l'unité des Chrétiens

La semaine de prière mobilise de nombreuses paroisses et communautés aux quatre coins du monde

lectures du dimanche 16 janvier à 11 heures 30

ANNEE A

2ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE


Du livre d'Isaïe 49, 3.5-6

Parole du serviteur de Dieu. Le Seigneur m'a dit: «Tu es mon serviteur Israël, en toi je me glorifierai.» Maintenant le Seigneur parle, lui qui m'a formé dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob et que je lui rassemble Israël. Oui, j'ai du prix aux yeux du Seigneur, c'est mon Dieu qui est ma force. Il parle ainsi: «C'est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les rescapés d'Israël: je vais faire de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu'aux extrémités de la terre.»


Commencement de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens 1, 1-3

Paul, appelé à être apôtre du Christ-Jésus par la volonté de Dieu, et le frère Sosthène, à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Christ-Jésus, appelés à être saints, et à tous ceux qui, en quelque lieu que ce soit, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre. Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!


EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT JEAN 1, 29-34


Jean Baptiste vit Jésus venir à lui et dit: «Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. C'est celui dont j'ai dit: Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il était avant moi; et moi je ne le connaissais pas, mais, afin qu'il soit manifesté à Israël, je suis venu baptiser d'eau». Jean rendit ce témoignage: «J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui; et moi je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et demeurer, c'est lui qui baptise d'Esprit Saint. Et moi, j'ai vu et j'ai rendu témoignage que c'est lui le Fils de Dieu! »

Le premier mai 2011

Jean-Paul II sera béatifié au Vatican le 1er mai prochain

L U P O U R V O U S

* Pourquoi tant de persécutions de chrétiens? (catho.be 10.1.2011), 200 millions de personnes ne peuvent vivre leur foi librement (catho.be 11.1.2011), un bureau spécial pour la protection des Chrétiens, solidarité avec les chrétiens duNord et du Sud du Soudan, l'Ambassadeur d'Egypte a été rappelée au Vatican (catho.be 12.1.2011). Combattre l'exode des chrétiens par la solidarité (catho.be 13.1.2011)
*
Attentat d'Alexandrie (catho.be 11.1.2011),
* Haïti,
un an déjà (catho.be 11.1.2011)
* * Les évêques d'Angleterre et du Pays de Galles annoncent la création du
premier ordinariat (catho.be 12.1.2011)
*Opération Calice: Monseigneur
Danneels en cassation, Commission abus: auditions bien accueillies par les parlementaires (catho.be 13.1.2011)
* Campagne des
Iles de Paix, et Journée mondiale du migrant et du réfugié en Belgique, message du Pape (catho.be 13.1.2011)
* Dernière étape de la visite pastorale de Monseigneur Léonard à Bruxelles (catho.be 14.1.2011)
* Une communauté des paroisses s'installe dans le Namurois (catho.be 14.1.2011)
* Agenda Europe: bof! (catho.be 14.1.2011)

vendredi 7 janvier 2011

BONNE ANNEE

Alleluia de Haendel comme jamais encore entendu..... (reçu d'un de nos paroissiens!)
BONNE ANNEE A TOUS !
et les souhaits du père Charles Delhez (dimanche Express n°1/11)

lectures du dimanche 9 janvier à 11 heures 30

BAPTEME DU SEIGNEUR



Du livre d’Isaïe 42,1-4, 6-7

Ainsi parle le Seigneur: Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai fait reposer sur lui mon esprit; devant les nations, il fera paraître le jugement que j'ai prononcé. Il ne criera pas, il ne haussera pas le ton, on n'entendra pas sa voix sur la place publique. Il n'écrasera pas le roseau froissé; il n'éteindra pas la mèche qui faiblit, il fera connaître le jugement en toute fidélité. Lui ne faiblira pas, lui ne sera pas écrasé, jusqu'à ce qu'il impose mon jugement dans le pays, et que les îles lointaines aspirent à recevoir ses instructions. Moi, le Seigneur, je t'ai appelé selon la justice, je t'ai pris par la main, je t'ai mis à part, j'ai fait de toi mon Alliance avec le peuple, et la lumière des nations; tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et de leur cachot ceux qui habitent les ténèbres.


Des Actes des apôtres 10, 34 – 38

L’apôtre Pierre arrive à Césarée chez le centurion Corneille, homme pieux qui l’a fait venir à la suite d’une vision. Comme Pierre lui demande pourquoi il l’a fait venir, Corneille lui explique qu’il a eu une vision lui ordonnant de l’appeler pour “entendre tout ce qui a été ordonné par le Seigneur”. Quand Pierre arriva à Césarée, chez un centurion de l'armée romaine, il s'adressa à ceux qui étaient là: «En vérité, je le comprends, Dieu ne fait pas de différence entre les hommes; mais, quelle que soit leur race, il accueille les hommes qui l'adorent et font ce qui est juste. Il a envoyé la Parole aux fils d'Israël, pour leur annoncer la paix par Jésus Christ: c'est lui, Jésus, qui est le Seigneur de tous. Vous savez ce qui s'est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les débuts en Galilée, après le baptême proclamé par Jean: Jésus de Nazareth, Dieu l'a consacré par l'Esprit Saint et rempli de sa force. Là où il passait, il faisait le bien, et il guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du démon. Car Dieu était avec lui».


EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MATTHIEU 3, 13-17


Jésus, arrivant de Galilée, paraît sur les bords du Jourdain, et il vient à Jean pour se faire baptiser par lui. Jean voulait l'en empêcher et disait: «C'est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c'est toi qui viens à moi!» Mais Jésus lui répondit: «Pour le moment, laisse-moi faire; c'est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste». Alors Jean le laisse faire. Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l'eau; voici que les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé; en lui j'ai mis tout mon amour».

L U P O U R V O U S

* Egypte: la colère des Coptes (catho.be 4.1.2011), les évêques de Belgique solidaires avec les chrétiens d'Egyptes Egypte: Noël de deuil, le Pape condamne la violence (catho.be 6.1.2011), les coptes sont revenus prier sur les lieux de l'attentat (catho.be 7.1.2011)
* Monseigneur Léonard nommé au conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation (catho.be 5.1.2011)
* Beaucoup de pèlerins à Bethléem (catho.be 4.1.2011)

samedi 1 janvier 2011

lectures du dimanche 2 janvier 2011 à 11 heures 30


EPIPHANIE DU SEIGNEUR


Du livre d’Isaïe 60, 1-6

Debout, Jérusalem! Resplendis: elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. Regarde: l'obscurité recouvre la terre, les ténèbres couvrent les peuples; mais sur toi se lève le Seigneur, et sa gloire brille sur toi. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux, regarde autour de toi: tous, ils se rassemblent, ils arrivent; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d'au-delà des mers afflueront vers toi avec les richesses des nations. Des foules de chameaux t'envahiront, des dromadaires de Madiane et d’Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l'or et l'encens et proclamant les louanges du Seigneur.


De la lettre de saint Paul apôtre aux Ephésiens 3, 2...6

Frères, vous avez appris en quoi consiste la grâce que Dieu m’a donnée pour vous: par révélation, il m’a fait connaître le mystère du Christ. Ce mystère, il ne l’avait pas fait connaître aux hommes des générations passées, comme il l’a révélé maintenant par l’Esprit à ses saints Apôtres et à ses prophètes. Ce mystère, c’est que les païens sont associés au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Evangile.


EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MATTHIEU 2, 1-12


Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent: «Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui». En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d'Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. Ils lui répondirent: «A Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète: Et toi, Bethléem en Judée, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée; car de toi sortira un chef qui sera le berger d'Israël mon peuple». Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant: «Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, avertissez-moi pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui». Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait; elle vint s'arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l'enfant. Quand ils virent l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. En entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents: de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.