vendredi 28 août 2015

LECTURES DU DIMANCHE A 11 heures 30

22ème DIMANCHE DANS L’ANNÉE

Du livre du Deutéronome    4, 1...8
Moïse disait au peuple: «Maintenant, Israël, écoute les commandements et les décrets que je vous enseigne pour que vous les mettiez en pratique. Ainsi, vous vivrez et vous entrerez en possession du pays que vous donne le Seigneur, le Dieu de vos pères. Vous n’ajouterez rien à ce que vous ordonne et vous n’y enlèverez rien, mais vous garderez les ordres du Seigneur votre Dieu, tels que je vous les prescris. Vous les garderez, vous les mettrez en pratique; ils seront votre sagesse et votre intelligence aux yeux de tous les peuples. Quand ceux-ci entendront parler de tous ces commandements, ils s’écrieront: ” Il n’y a pas un peuple sage et intelligent comme cette grande nation!” Quelle est en effet la grande nation dont les dieux soient aussi proches que le Seigneur notre Dieu est proche de nous chaque fois que nous l’invoquons? Et quelle est la grande nation dont les commandements et les décrets soient aussi justes que toute cette loi que je vous présente aujourd’hui.»

De la lettre de saint Jacques apôtre   1, 17...27
Frères bien-aimés, les dons les meilleurs, les présents merveilleux, viennent d’en haut, ils descendent tous d’auprès du Père de toutes les lumières, lui qui n’est pas, comme les astres, sujet au mouvement périodique ni aux éclipses passagères. Il a voulu nous donner la vie par sa parole de vérité pour faire de nous les premiers appelés de toutes ses créatures. Accueillez donc humblement la parole de Dieu semée en vous; elle est capable de vous sauver. Mettez la Parole en application, ne vous contentez pas de l’écouter, ce serait vous faire illusion. Devant Dieu notre Père,  la manière pure et irréprochable de pratiquer la religion, c’est de venir en aide aux orphelins et aux veuves dans leur malheur et de se garder propre au milieu du monde.

ÉVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MARC   7,  1... 23

Les pharisiens et quelques scribes étaient venus de Jérusalem. Ils se réunissent autour de Jésus et voient quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées. - Les Pharisiens, en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours soigneusement les mains avant de manger, fidèles à la tradition des anciens; et au retour du marché, ils ne mangent pas avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition à beaucoup d’autres pratiques: lavage de coupes, de cruches et de plats. - Alors les pharisiens et les scribes demandent à Jésus: «Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens? Ils prennent leur repas sans s’être lavé les mains.» Jésus leur répond: «Isaïe a fait une bonne prophétie sur vous, hypocrites, dans ce passage de l’Ecriture: “Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. Il est inutile le culte qu’ils me rendent; les doctrines qu’ils enseignent ne sont que des préceptes humains.” Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher à la tradition des hommes.»
Puis Jésus appela de nouveau la foule: «Ecoutez-moi tous et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui pénètre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur.»
Il disait encore à ses disciples, à l’écart de la foule: «C’est du dedans, du cœur de l’homme que sortent les pensées perverses: inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans et rend l’homme impur.»

FESTIVAL DES MINIMES - CONCERT DE CLÔTURE


Concert de clôture de la saison 2015

le lundi 31 août à 12 heures 15
église des Minimes, rue des Minimes 62 à 1000 Bruxelles

l’orchestre de chambre Mind Speller
sous la direction de Tigran Maytesian

dans des œuvres de
Antonio Vivaldi, Shuya Tanaka et Johann Sebastian Bach


Vous êtes cordialement invités à la réception
qui sera offerte à l’issue du concert.


L U P O U R V O U S

Standard & Poor's lance un indice de valeurs catholiques; Un week end spécial Hildegard Van Bingen à l'abbaye de Maredret; Le Pape et l'Ukraine; La carte de fin de vie; Alimentation des aînés; 15 millions d'euros contre le décrochage scolaire; Etes-vous V.I.P.? Accompagner spirituellement la vie de vie jusqu'à l'euthanasie? Eric-Emmanuel Schmitt: "je suis un agnostique croyant

Crise des réfugiés:
Migrants: nous n'avons pas le choix et quand les citoyens se mobilisent; sur la plage, entre réfugiés et touristes; L'église d'Allemagne aux migrants: "il y a toujours de la place"

Extraits de Cathobel et La Vie.fr

vendredi 21 août 2015

LECTURES DU DIMANCHE à 11 heures 30

21ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

Lecture du livre de Josué   24, 1...18
Josué réunit toutes les tribus d’Israël à Sichem; puis il appela les anciens d’Israël avec les chefs, les juges et les officiers; ensemble ils se présentèrent devant Dieu. Josué dit alors à tout le peuple: «S’il ne vous plaît pas de servir le Seigneur, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir: les dieux que vos pères servaient au-delà de l’Euphrate, ou les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. Moi et les miens, nous voulons servir le Seigneur.»
Le peuple répondit: «Plutôt mourir que d’abandonner le Seigneur pour servir d’autres dieux! C’est le Seigneur notre Dieu qui nous a fait monter, nous et nos pères, du pays d’Egypte, cette maison d’esclavage; c’est lui qui, sous nos yeux, a opéré tous ces grands prodiges et nous a protégés tout le long du chemin que nous avons parcouru, chez tous les peuples au milieu desquels nous sommes passés. Nous aussi nous voulons servir le Seigneur, car c’est lui notre Dieu.»



De la lettre de saint Paul apôtre aux Ephésiens   5,21-32
Frères, par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres: les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus; car pour la femme, le mari est la tête tout comme pour l’Eglise, le Christ est la tête, lui qui est le Sauveur de son corps. Eh bien! Si l’Eglise se soumet au Christ, qu’il en soit toujours de même pour les femmes à l’égard de leur mari.
Vous les hommes, aimez votre femme à l’exemple du Christ: il a aimé l’Eglise, il s’est livré pour elle; il voulait la rendre sainte en la purifiant par le bain du baptême et la Parole de vie; il voulait se la présenter à lui-même, cette Eglise resplendissante, sans tache ni ride ni aucun défaut; il la voulait sainte et irréprochable. C’est comme cela que le mari doit aimer sa femme: comme son propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime soi-même. Jamais personne n’a méprisé son propre corps: au contraire, on le nourrit, on en prend soin.
C’est ce que fait le Christ pour l’Eglise, parce que nous sommes les membres de son corps. Comme dit l’Ecriture: A cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme et tous deux ne feront plus qu’un. Ce mystère est grand: je le dis en pensant au Christ et à l’Eglise.

ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT JEAN   6, 60-69

Alors qu’il enseignait dans la synagogue, à Capharnaüm, Jésus avait dit: «Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle.»
Après l’avoir entendu, plusieurs de ses disciples dirent: «Ce qu’il dit là est intolérable, on ne peut pas continuer à l’écouter! » Jésus connaissait par lui-même ces récriminations des disciples. Il leur dit: «Cela vous heurte? Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant? C’est l’Esprit qui vivifie, la chair n’est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas.» (Jésus savait en effet depuis le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas et celui qui le livrerait.) Il ajouta: «Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père.»
A partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en allèrent et cessèrent de marcher avec lui. Alors Jésus dit aux douze: «Voulez-vous partir, vous aussi?» Simon Pierre lui répondit: «Seigneur, vers qui pourrions-nous aller? Tu as les paroles de la vie éternelle. Quant à nous, nous croyons et nous savons que tu es le Saint, le Saint de Dieu.»

FESTIVAL DES MINIMES - Août



Neuvième semaine du Festival des Minimes à BRUXELLES

24 août

Quatuor Alcea
Mozart, Debussy, Schumann

25 août

An Vranken, guitare
Veerle Boeckx, guitare
Mignone, Morel, Ramos, York, Dyens, Ramirez

26 août

Jour de l'orgue – Yuko Wataya, orgue
Bach, Buxtehude, Beethoven, Franck, Vierne
Découvrir plus d'infos »

27 août

Ysaline Lentze, harpe
Dussek, Godefrois, Watkins

28 août

Triotique
JDemersseman, Bartok, Saglietti
Découvrir plus d'infos »


Lundi 31 août : concert de clôture suivi du verre de l'amitié

http://www.festivaldesminimes.be/



Neuvième semaine du Festival St Carolus Borromeus à ANTWERPEN

25 août
Quatuor Alcea
Mozart, Debussy, Schumann
meer info

26 août
Jan Van Mol, orgel
Kittel, Bach, Homilius, Krebs, Corette, Mozart
meer info

27 août
SLOTCONCERT
Triotique 
Demersseman, Bartok, Saglietti


http://www.festivalborromeuskerk.eu

L U P O U R V O U S

Maredsous: "mais où va ma vie?" François: "l'Eucharistie n'est ps une prière privée";  La cathédrale de Strasbourg fête son millénaire; Le Jesuit Refugee Service appelle les chrétiens à l'hospitalité pour les migrants; Serge et Beate Klarsfeld: "la synergie est née de notre couple franc-allemand"; Bientôt une biographie du Cardinal Danneels; Argentine: trouver un prêtre au milieu de la nuit; Archevêché, diocèse, vicariat engagent; Jubilé de la Miséricorde: il faudra s'inscrire en ligne; Migrants: Appel de Caritas aux propriétaires solidaires; La miséricorde au cœur du thème de la journée des Migrants; Israël se vengerait-il de la reconnaissance de la Palestine par le Vatican? Aux origines de la guerre sainte

Extraits de Cathobel et La Vie.fr

vendredi 14 août 2015

SAMEDI EN HOMMAGE AUX CHRETIENS D'ORIENT

En ce jour de l'Assomption, toutes les cloches du pays sonneront afin de s'unir en pensée avec tous les chrétiens d'Orient persécutés.