vendredi 23 janvier 2015

1er février

Dimanche prochain, 1er février,
fête des lumières,
fête de la Chandeleur
La messe chantée par le groupe REVOICE,
commencera à 11 heures 15 par la procession d'entrée.
Au cour de la liturgie, plusieurs enfants recevront le baptême.
Soyez nombreux à vous revoir avec toute notre communauté paroissiale

L'après midi, le choeur REVOICE/A COEUR JOIE donnera un concert dans notre église. L'accès en est libre.

LECTURES DU DIMANCHE à 11 heures 30

3ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE


CONVERSION DE SAINT PAUL

Lecture du livre de Jonas   Jon 3, 1-5.10
La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas: «Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle.» Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande: il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant: «Encore quarante jours, et Ninive sera détruite!» Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac.
En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens   1 Co 7, 29-31
Frères, je dois vous le dire: le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme, ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien, ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.

ÉVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MARC   Mc 1, 15

Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu; il disait: «Les temps sont accomplis: le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.» Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit: «Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes.» Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

Lecture du livre de Jonas   Jon 3, 1-5.10
La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas: «Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, proclame le message que je te donne sur elle.» Jonas se leva et partit pour Ninive, selon la parole du Seigneur. Or, Ninive était une ville extraordinairement grande: il fallait trois jours pour la traverser. Jonas la parcourut une journée à peine en proclamant: «Encore quarante jours, et Ninive sera détruite!» Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu. Ils annoncèrent un jeûne, et tous, du plus grand au plus petit, se vêtirent de toile à sac.
En voyant leur réaction, et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise, Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens   1 Co 7, 29-31
Frères, je dois vous le dire: le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme, ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien, ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.

ÉVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MARC   Mc 1, 15

Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu; il disait: «Les temps sont accomplis: le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.» Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit: «Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes.» Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

L U P O U R V O U S

Le Pape achève son voyage aux Philippines et y dénonce la "colonisation idéologique" qui menace la famille; François et les lapins; Audience, le Pape revient son son voyage

Prières et rencontres avec les autres chrétiens; Le Dieu des chrétiens par Benoît Bourgine; Cours philosophiques et de religion: le débat continue; Oxfam: toujours plus pour ceux qui ont déjà tout;  Le Pape François pour une paternité responsable; Le chômage va continuer à augmenter dans le monde entier; Au Grand Duché de Luxembourg, financement des cultes à la baisse; La situation au Niger préoccupe le Vatican; Ouverture de la cause de béatification de Chiara Lubich; 

Extraits de Cathobel et La Vie.fr

samedi 17 janvier 2015

LECTURES DU DIMANCHE a 11 heures 30

2eme DIMANCHE ORDINAIRE



Du premier livre de Samuel   S 3, 3b-10.19


En ces jours-là, le jeune Samuel était couché dans le temple du Seigneur à Silo, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit: «Me voici! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit: «Tu m’as appelé, me voici.» Éli répondit: «Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher.» L’enfant alla se coucher. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit: «Tu m’as appelé, me voici.» Éli répondit: «Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher.» Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée.
De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit: «Tu m’as appelé, me voici.» Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit: «Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras: “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.”» Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Le Seigneur vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois: «Samuel! Samuel! » Et Samuel répondit: «Parle, ton serviteur écoute.» Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et il ne laissa aucune de ses paroles sans effet. - Parole du Seigneur.

De la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens   1 Co 6, 13c-15a 17-20
Frères, le corps n’est pas pour la débauche, il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps; et Dieu, par sa puissance, a ressuscité le Seigneur et nous ressuscitera nous aussi. Ne le savez-vous pas? Vos corps sont les membres du Christ. Celui qui s’unit au Seigneur ne fait avec lui qu’un seul esprit. Fuyez la débauche. Tous les péchés que l’homme peut commettre sont extérieurs à son corps ; mais l’homme qui se livre à la débauche commet un péché contre son propre corps.
Ne le savez-vous pas? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes, car vous avez été achetés à grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps. - Parole du Seigneur.


ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT JEAN   Jn 1, 35-42

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit: «Voici l’Agneau de Dieu.» Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit: «Que cherchez-vous? » Ils lui répondirent: «Rabbi - ce qui veut dire: Maître -, où demeures-tu? » Il leur dit: «Venez, et vous verrez.» Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi). André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit: «Nous avons trouvé le Messie» - ce qui veut dire: Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit: «Tu es Simon, fils de Jean; tu t’appelleras Kèphas» – ce qui veut dire: Pierre.

SEMAINE DE PRIERE POUR L'UNITE DES CHRETIENS

La semaine de prière débute ce 18 janvier et se tiendra jusqu'au 24 janvier. Des dépliants seront disponibles a la sortie de la messe de dimanche.

L U P O U R V O U S

LE VOYAGE DU PAPE EN ASIE

La visite pastorale du Pape en Asie; Le Sri Lanka attend François; En route vers les Philippines; Visite surprise du Pape dans un temple bouddhiste et auprès des enfants des rues; François aux Philippines, un voyage politique? Le Pape parle de la liberté d'expression; Le souci des pauvres ce n'est pas le communisme, c'est l’Évangile; Aux Philippines entre piété populaire et examen de conscience pour l’Église; La liberté d'expression est une obligation mais doit éviter l'insulte; Tous les discours du Pape au Sri Lanka et aux Philippines;

Devant le corps diplomatique François dénonce 'le cœur endurci de l’humanité'; Nigeria 'dire non a Boko Haram; La Ministre Milquet dit non a la suppression des cours de religion; A Bruxelles, la facture est salée pour les propriétaires de logements inoccupés; Les représentants des cultes et de le laïcité reçus par le Premier Ministre; Une nuit au chaud pour ne pas mourir dans la rue; Rachid Benzine, les familles musulmanes le meilleur rempart contre l'extrémisme; Synode sur la Famille, vous êtes invites a répondre;

Extraits de Cathobel et La Vie.fr

vendredi 9 janvier 2015

LECTURES DU DIMANCHE à 11 heures30

BAPTEME DU SEIGNEUR


Du livre d’Isaïe   55, 1-11
O vous tous qui avez soif, venez vers les eaux, même celui qui n'a point d'argent!
Venez, achetez et mangez, venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer!
Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui n'est pas du pain?
Pourquoi peinez-vous pour ce qui ne rassasie pas?
Écoutez-moi donc et mangez ce qui est bon, et vous vous délecterez de mets succulents.
 Tendez l'oreille et venez à moi, écoutez, et votre âme vivra;
Je conclurai avec vous une alliance éternelle, celle de la bienveillance fidèle envers David.
Voici: je l'ai établi comme témoin des peuples, comme conducteur, commandant les peuples.
Voici: tu appelleras une nation que tu ne connais pas,
Et une nation qui ne te connaît pas accourra vers toi,
A cause de l'Éternel, ton Dieu, du Saint d'Israël, qui te donne ta splendeur.
Cherchez l'Éternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il est près.
 Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme de rien ses pensées;
Qu'il retourne à l'Éternel, qui aura compassion de lui, à notre Dieu,
qui pardonne abondamment.
Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies,
-Oracle de l'Éternel.
Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre,
autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies et mes pensées au-dessus de vos pensées.
Comme la pluie et la neige descendent des cieux et n'y retournent pas sans avoir arrosé,
fécondé la terre et fait germer (les plantes),
sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange,
Ainsi en est-il de ma parole qui sort de ma bouche:
Elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli avec succès
Ce pour quoi je l'ai envoyée.

De la première lettre de saint Jean   5, 1-9
Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l'a engendré aime aussi celui qui est né de lui. A ceci nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu: quand nous aimons Dieu et que nous pratiquons ses commandements. Car l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et voici la victoire qui triomphe du monde: notre foi. Qui est celui qui triomphe du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C'est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang, non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage [dans le ciel: le Père, la Parole et l'Esprit-Saint. Et ces trois sont un. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre] l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; car voici le témoignage de Dieu: c'est qu'il rend témoignage à son Fils.

EVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT MARC   1, 7-11

Jean-Baptiste proclamait dans le désert: «Voici venir après moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi je vous ai baptisés dans l'eau; lui vous baptisera dans l'Esprit-Saint.»
Or, à cette époque, Jésus, venant de Nazareth, ville de Galilée, se fait baptiser par Jean dans le Jourdain. Au moment où il sort de l'eau, Jésus voit le ciel se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Du ciel une voix se fait entendre: «C'est toi mon Fils bien-aimé; en toi j'ai mis tout mon amour.»