samedi 4 juillet 2015

LECTURES DU DIMANCHE à 11 heures 30

14ème DIMANCHE ORDINAIRE



Du livre Ézéchiel   2, 2-5
L’esprit vint en moi, il me fit mettre debout et j’entendis le Seigneur qui me parlait ainsi: «Fils d’homme, je t’envoie vers les fils d’Israël, vers ce peuple de rebelles qui s’est révolté contre moi. Jusqu’à ce jour, eux et leurs pères se sont soulevés contre moi et les fils ont le visage dur et le cœur obstiné. C’est à eux que je t’envoie et tu leur diras: ”Ainsi parle le Seigneur Dieu...” Alors, qu’ils écoutent ou qu’ils s’y refusent - car c’est une engeance de rebelles - ils sauront qu’il y a un prophète au milieu d’eux.»

De la seconde lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens   12, 7-10
Frères, les révélations que j’ai reçues sont tellement exceptionnelles que pour m’empêcher de me surestimer, j’ai dans ma chair une écharde, un envoyé de Satan qui est là pour me gifler, pour m’empêcher de me surestimer. Par trois fois, j’ai prié le Seigneur de l’écarter de moi. Mais il m’a déclaré: «Ma grâce te suffit: ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse.» Je n’hésiterai donc pas à mettre mon orgueil dans mes faiblesses, afin que la puissance du Christ habite en moi. C’est pourquoi, j’accepte de grand cœur pour le Christ les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions et les situations angoissantes. Car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort.

ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT MARC   6, 1-6

Jésus est parti pour son pays et ses disciples le suivent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient: «D’où cela lui vient-il? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée? Et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous? » Et ils étaient profondément choqués à cause de lui.

Jésus leur disait: «Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison.» Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Il s’étonna de leur manque de foi. Alors il parcourait les villages d’alentour en enseignant.

Deuxième semaine du Festival des Minimes à BRUXELLES

Duo Rimsky-Korsakov, Tatiana Chernysheva, mezzo, contralto, Margarita Simonova, piano
6 juillet à 12:15 12:50

Chorale arménienne
7 juillet à 12:15 12:50

jour de l’orgue – Stéphane Baeten
8 juillet à 12:15 12:50

Duo Hilke Bauweraerts / Jean-Pierre Van Hees, accordéon diatonique, cornemuse, flûte, chant
9 juillet à 12:15 12:50

Alexander Vaguener, piano
10 juillet à 12:15 12:50


   Deuxième semaine du Festival St Carolus Borromeus à ANTWERPEN

Duo Rimsky-Korsakov, zang en piano
7 juli - 12u15

Piotr Ilitch Tchaikovsky, Manuel de Falla en Modeste Moussogski                                         meer >>

Orgeldag - Geneviève Chapelier
8 juli - 12u15

Johann Sebastian Bach                   meer >>

Alexander Vaguener, piano
9 juli - 12u15

Frederic Chopin, Franz Liszt, Sergueï Rachmaninov, Alexander Vaguener                             meer >>


Deuxième semaine du Festival Cathédrale ND de la Treille à LILLE

Luc Ponet, orgue
8 juillet – 12:30

Flor Peeters, César Franck et Johann Sebastian Bach   en savoir plus

Collectif U.B.A.M.
9 juillet - 12:30

Fragment d'un portrait de Dowland         en savoir plus
Collectif U.B.A.M.
10 juillet - 12:30

Patchwork                                            en savoir plus

L U P O U R V O U S

Le Pape souligne la solidité de l'Eglise malgré les tempêtes; Toujours des réactions autour de l'Encyclique Laudato Sii qui a été présentée à l'ONU; Louis et Zélie Martin canonisés le 18 octobre; Tous les chrétiens ont des racines juives; La dimension mémorielle et religieuse de la bataille de Waterloo; Burundi: l'espoir vient des jeunes; Calais: lancement d'une opération d'urgence humanitaire; Peut-on pardonner après un génocide? Les religions sont-elles dangereuses? Les 900 ans et 5 vies de l'abbaye de Clairvaux; "Le Pape François va visiter les périphéries émergentes de l'Amérique Latine; 

Extraits de Cathobel, Le Mondes des Religions et La Vie.fr

samedi 27 juin 2015

FESTIVAL DES MINIMES

Mercredi 1er juillet à 12 heures 15
ouverture du FESTIVAL DES MINIMES dans notre église.

Comme chaque année, nous présentons à un public de plus en plus nombreux, des concerts très variés d'environ 45 minutes. Vous trouverez le programme complet sur le site du Festival: www.festivaldesminimes.eu.
Le concert d'ouverture sera proposé par le prestigieux quintette à vent de la Musique Royale des Guides.
Veneze nombreux à écouter tous les artistes qui se produiront au cours de ces 44 concerts, jeunes issus de nos conservatoires et professionnels soutenant ainsi notre initiative.
L'ENTREE EST LIBRE 

Le livret programme est disponible dès à présent et vous le recevrez aussi à chaque concert.

Cette année se déroule également pour la 2ème année le festival frère à Anvers: www.festivalborromeuskerk.eu et pour la première fois en la Cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille: www.festivalcathedraledelatreille.eu 

Le 2 juillet: le Choeur de la Chapelle des Minimes dans des Motets sacrés de Bach, Brahms, Mendelssohn, Durante

La suite sur le site internet ou sur le livret programme.

Bon festival

LECTURES DU DIMANCHE à 11 heures 30

13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

Du livre de la Sagesse   Sg. 1,13-15; 2,23-24
Sachez-le, Dieu n'a pas fait la mort et il ne prend pas plaisir à voir périr des êtres vivants. Il a créé toutes les choses pour qu'elles subsistent. Tout ce qu'il a fait exister dans le monde est là pour servir la vie; il n'y a pas de poison destructeur dans son œuvre. Ce n'est pas la mort qui règne sur la terre, car elle ne peut rien contre quiconque pratique ce qui est juste. Or, Dieu a créé les humains en les destinant à une vie immortelle, il les a faits à l'image de ce qu'il est lui-même. C'est à cause de la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde et les partisans du diable doivent la subir.

De la deuxième lettre de saint Paul, Apôtre aux Corinthiens   2Co 8,7-9.13-15
Vous êtes riches en tout: foi, don de la parole, connaissance, zèle sans limite et amour que nous avons éveillé en vous. Par conséquent nous désirons que vous vous montriez riches également dans cette œuvre généreuse.
Ce n'est pas un ordre que je vous donne: mais en vous parlant du zèle des autres, je vous offre l'occasion de prouver la réalité de votre amour. Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ: lui qui était riche, il s'est fait pauvre en votre faveur, afin de vous enrichir par sa pauvreté.
Il ne s'agit pas de vous faire tomber dans le besoin pour soulager les autres, mais c'est une question d'égalité. En ce moment, vous êtes dans l'abondance et vous pouvez donc venir en aide à ceux qui sont dans le besoin. Puis, si vous êtes un jour dans le besoin et eux dans l'abondance, ils pourront vous venir en aide. C'est ainsi qu'il y aura égalité, conformément à ce que l'Écriture déclare :
«Celui qui en avait beaucoup ramassé n'en avait pas trop, et celui qui en avait peu ramassé n'en manquait pas.»

ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST SELON SAINT MARC   5, 21-43 
 
Jésus revint en barque de l'autre côté du lac. Une grande foule s'assembla autour de lui alors qu'il se tenait au bord de l'eau. Un chef de la synagogue locale, nommé Jaïrus, arriva. Il vit Jésus, se jeta à ses pieds et le supplia avec insistance: «Ma petite fille est mourante, dit-il. Je t'en prie, viens et pose les mains sur elle afin qu'elle soit sauvée et qu'elle vive!» Jésus partit avec lui. Une grande foule l'accompagnait et le pressait de tous côtés. Il y avait là une femme qui avait des pertes de sang depuis douze ans. Elle avait été chez de nombreux médecins, dont le traitement l'avait fait beaucoup souffrir. Elle y avait dépensé tout son argent, mais cela n'avait servi à rien; au contraire, elle allait plus mal. Elle avait entendu parler de Jésus. Elle vint alors dans la foule, derrière lui, et toucha son vêtement. Car elle se disait: «Si je touche au moins ses vêtements, je serai guérie.» Sa perte de sang s'arrêta aussitôt et elle se sentit guérie de son mal. Au même moment, Jésus se rendit compte qu'une force était sortie de lui. Il se retourna au milieu de la foule et demanda: «Qui a touché mes vêtements?» Ses disciples lui répondirent: «Tu vois que la foule te presse de tous côtés, et tu demandes encore: “Qui m'a touché? ”» Mais Jésus regardait autour de lui pour voir qui avait fait cela. La femme tremblait de peur parce qu'elle savait ce qui lui était arrivé; elle vint alors se jeter à ses pieds et lui avoua toute la vérité. Jésus lui dit: «Ma fille, ta foi t'a guérie. Va en paix, délivrée de ton mal.»
Tandis que Jésus parlait ainsi, des messagers vinrent de la maison du chef de la synagogue et lui dirent: «Ta fille est morte. Pourquoi déranger encore le Maître?» Mais Jésus ne prêta aucune attention à leurs paroles et dit à Jaïrus: «N'aie pas peur, crois seulement.» Il ne permit alors à personne de l'accompagner, si ce n'est à Pierre, à Jacques et à son frère Jean. Ils arrivèrent chez le chef de la synagogue, où Jésus vit des gens très agités, qui pleuraient et se lamentaient à grands cris. Il entra dans la maison et leur dit: «Pourquoi toute cette agitation et ces pleurs? L'enfant n'est pas morte, elle dort.» Mais ils se moquèrent de lui. Alors il les fit tous sortir, garda avec lui le père, la mère et les trois disciples, et entra dans la chambre de l'enfant. Il la prit par la main et lui dit: «Talitha koum» - ce qui signifie «Fillette, debout, je te le dis!» -

La fillette se leva aussitôt et se mit à marcher - elle avait douze ans - Aussitôt, tous furent frappés d'un très grand étonnement. Mais Jésus leur recommanda fermement de ne le faire savoir à personne; puis il leur dit: «Donnez-lui à manger.»

300 ans de l'église des Minimes

Ce 21 juin a été fêté l'anniversaire des 300 ans de notre église. Le soleil a même honoré le solstice de ses rayons.
Le succès fut indéniable, les voisins avaient répondu présent et les autorités civiles et diplomatiques étaient au grand complet pour baptiser le parvis de l'église du nom de Maximilien Emmanuel de Bavière.

L U P O U R V O U S

UE: le message des religions appelle à une liberté responsable et au respect de la diversité; les défis de l'Eglise en 2015; Avortement tardif: des médecins réagissent;  Le Vatican dévoile la feuille de route du synode sur la famille; Encyclique: Hubert Reeves parle de "bonne nouvelle pour la planète";  Donner la priorité aux enfants laissés pour compte; Résolution pour la entrée: se former en théologie; La liberté religieuse, fer de lance de la diplomatie vaticane;  Maggy, la voix du Burundi; François: le Pape de la décroissance? A Tournai: Jacques Delva, père, grand-père et futur prêtre; Ce dimanche: dimanche d'ordination: 6 nouveaux prêtres; Louis et Zélie Martin, parents de sainte Thérèse de Lisieux, canonisés lors du prochain synode.

Extraits de Cathobel et La Vie.fr